AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  MPF86MPF86  

Partagez | 
 

 Le groupe Marie supprime 171 emplois à Mirebeau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bertrand (JPF 86)

avatar

Nombre de messages : 55
Age : 38
Lieu : Poitiers
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Le groupe Marie supprime 171 emplois à Mirebeau   Mar 10 Oct - 11:39

Article de la NR du 10 octobre 2006

L’usine Marie de Mirebeau a été un des fleurons de l’industrie agroalimentaire régionale pendant des années.



La direction du groupe Marie a annoncé hier un plan de restructuration qui porte sur 68 postes dans son fief historique de Mirebeau et 103 à Airvault.

Le couperet est tombé, hier, en comité central d'entreprise. Le groupe Marie s'apprête à faire des coupes claires dans ses effectifs. Sa direction a annoncé la suppression de 218 emplois sur 1.639.
Ce plan de restructuration vise ses usines de Mirebeau, dans la Vienne, et d'Airvault, dans les Deux-Sèvres, ainsi que son siège social.
68 emplois sur 351 sont concernés, à Mirebeau. Airvault paie le plus lourd tribut avec la suppression de 103 postes sur 287. Enfin, 47 des 277 personnes travaillant au siège du groupe doivent être licenciées.
Les difficultés de Marie n'étaient un secret pour personne. Désormais propriété du groupe anglais UNIC, l'entreprise qui fut longtemps un des fleurons de l'industrie agroalimentaire régionale, subit de plein fouet une rude concurrence et une évolution des modes de consommation. « La marque a perdu 50 % de part de marché au profit de marques de distributeurs. Elle n'est pas présente dans le hard discount. Elle paie aussi l'interruption de ses campagnes de publicité », résume Alain Claeys, député socialiste de la Vienne. Délégué Force Ouvrière, Patrice Kuras n'en exprimait pas moins sa surprise, hier soir, à son retour du comité central d'entreprise : « Ça va faire trois ans qu'on perd de l'argent. On s'attendait à une annonce. Mais pas à des licenciements aussi nombreux. »
Le plan annoncé hier à Rungis sera décliné aujourd'hui dans chacun des sites concernés. A Mirebeau, le comité d'établissement doit se réunir dès 8 heures. Les représentants des salariés devraient en apprendre plus sur les postes concernés par le plan social. Ils envisagent de s'adresser au personnel dans la foulée. Débrayages, manifestations, FO n'excluait hier soir aucune forme d'action.
Dans la Vienne, les élus se sont saisis immédiatement du dossier. Entouré du maire de Mirebeau, Bernard Rouxelle et du président de la communauté de communes du Mirebalais, Robert Leduc, Alain Claeys a fait savoir qu'en accord avec le conseiller général, Denis Brunet, il demande « l'expertise des services de l'Etat » afin de faire le point « sur la situation économique et financière de Marie Surgelés ». Les élus ont annoncé qu'ils seront « très vigilants sur deux points » : le plan de revitalisation du bassin d'emploi mirebalais ainsi que le dispositif de reclassement mis en place pour les personnes licenciées.

Alain DEFAYE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scandaledelaverite.hautetfort.com
Bertrand (JPF 86)

avatar

Nombre de messages : 55
Age : 38
Lieu : Poitiers
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Licenciements : série noire dans la Vienne (article SdV)   Mar 10 Oct - 12:13

Après l'annonce du projet de 180 licenciements à St Savin et la Trimouille (sud Vienne) par le groupe Aubade, c'est au tour de Mirebeau de subir un désastre économique. Le groupe agroalimentaire Marie s'apprête à supprimer 218 emplois dont 68 à Mirebeau et 103 à Airvault dans les Deux-Sèvres.

Considéré comme un des fleurons de l’industrie agroalimentaire régionale pendant des années, les salariés de l'usine de Mirebeau vont subir de plein fouet les conséquences d'une rude concurrence.

La fédération MPF de la Vienne témoigne son soutien total aux victimes de ces licenciements.

Philippe de Villiers propose d'appliquer ses méthodes vendéennes partout en France. Il estime qu'il faut favoriser l’implantation d’entreprises dans les zones géographiques en souffrance par des mesures incitatives afin de lutter contre la désertification.

Notre département en aurait bien besoin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scandaledelaverite.hautetfort.com
 
Le groupe Marie supprime 171 emplois à Mirebeau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Photos Kiddy Comfort Pro (4* crash test TCS) - groupe 1/2/3
» un nouveau groupe d'achat solidaire ixelles/schaerbeek
» Le Havre Marie-Galante GOURNAY GUESNON 17è
» groupe d'infirmières
» groupe de rock avec chant normand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'actualité dans la 1e circonscription-
Sauter vers: